Magasin physique vs Boutique en ligne : 4 similitudes et 1 différence

Mais pourquoi ? Pourquoi tout ce qui te parait intuitif et simple quand on parle d’une boutique dans la rue parait tout à coup compliqué et confus dès qu’on parle d’une boutique en ligne ? Donc on va voir quatre trucs qui sont exactement identiques que ce soit dans une boutique en ligne ou pas. Et on va voir un truc qui est fondamentalement différent, un truc qui change tout entre les deux cas.

Pourquoi dès qu’on commence à parler d’informatique, tu te mets dans tous tes états et à transpirer à grosses gouttes ? C’est pas sérieux tout ça !

1 : Il faut que les clients te trouvent.

Que cela soit en ligne ou pas, pour vendre, il faut que tes clients te trouvent. Et oui mon ami, si tu installes ta boutique au fin fond d’une ruelle crasseuse, personne ne te trouvera jamais. Et ben sur internet c’est pareil. Parce que l’internet, ce n’est qu’un tas de ruelles mal éclairées.
Donc dans la rue, c’est du bon sens, il va falloir que ta boutique elle soit visible et que les clients la voient quand ils se baladent. D’ailleurs c’est ça qui fait en partie le prix du pas de porte.
Pour faire en sorte qu’ils trouvent ta boutique plutôt que celle du voisin, qui est moche -pas le voisin évidemment, sa boutique- il y a un truc qui s’appelle le SEO. Ça s’écrit avec un I mais c’est un E, c’est de l’anglais pour dire Optimisation pour les Moteurs de Recherche. C’est tout un tas de règles compliquées qui vont faire en sorte que le moteur de recherche il trouve ta boutique plus sympathique que les autres, et va conseiller aux gens d’y aller. Le SEO c’est très important ! Mais ceux qui essaient de te convaincre que c’est l’alpha et l’oméga pour devenir riche avec ta boutique, c’est évidemment ceux qui vendent des prestations de SEO. Je dis ça, je dis rien !
En tout cas c’est comme avec une boutique dans la rue, c’est peut-être pas une trop mauvaise idée de garder un petit peu d’argent de côté et de pas tout mettre sur le pas de porte.

2 : Rendre ta boutique attractive.

Que cela soit en ligne ou pas,pour vendre il faut que les clients aient envie de rentrer dans ta boutique. Alors oui, tu le sais bien, même si les gens ils trouvent ta boutique, c’est pas suffisant. Il faut qu’ils rentrent, parce que si les clients ne rentrent pas dans ta boutique tu ne vendras pas.

Et là encore, c’est exactement pareil dans le monde réel et dans le monde virtuel. Quoi que une boutique en ligne, c’est tout à fait de réel et ça n’a rien de virtuel. Bon enfin, passons…
Donc dans la rue tu vas avoir une belle devanture avec une belle vitrine bien éclairée, des beaux objets mis en valeur. Et ben, sur internet c’est pareil ! Et ce qui va te permettre de faire ça c’est ton logiciel de boutique en ligne. C’est à la fois ta vitrine, les murs, les étagères et ta caisse enregistreuse de ta boutique. Mais rien d’autre. Tout le reste, le reporting, la logistique, la gestion des stocks, ils sont tous aussi nuls. Il n’y a que des vainqueurs !
Alors je sais que certains sont déjà en train de m’écrire que le logiciel A est tellement mieux que le logiciel B, et ils ont raison ! Mais autant que ceux qui m’écrivent que le logiciel B est bien mieux que le logiciel A. On s’en fout !
Ce qui est important avec un logiciel, que ce soit un logiciel de boutique en ligne ou n’importe quel autre logiciel, c’est qu’il corresponde à tes besoins. Ce qui me permet d’ouvrir une petite parenthèse.

C’est super important de tester un logiciel avant de se lancer. Mais si tu ne sais pas quoi tester ou comment tester un logiciel, je ne saurai trop te conseiller de lire ce livre, qui est un livre de 74 pages, toutes plus palpitantes les unes que les autres, et pas un de ces espèces de livres blancs d’autopromotion.
La bonne nouvelle c’est que tu peux le récupérer gratuitement contre ton adresse email en suivant le lien qui doit se trouver quelque part par là dans la description de la vidéo.

3 : Inciter le client à entrer dans ta boutique.

Que cela soit en ligne ou pas, avoir une jolie boutique, cela ne suffit pas toujours à faire rentrer les clients. Des fois, il faut les pousser un peu. Eh oui ! Le monde est parfois cruel. Et faire en sorte que les gens trouvent ta jolie boutique cela ne suffit pas. Il faut parfois les pousser un peu, ou les tirer, enfin ça dépend comment tu vois le truc. Mais faire quelque chose pour les aider à franchir le pas.
C’est à dire qu’il faut les informer et susciter l’envie. Cela s’appelle de la publicité et de la promotion. Alors là on est bien d’accord, que cela soit en ligne ou pas , il n’y a aucune différence. Je te l’avais dit que ce serait super simple.

4 : Pour vendre, il faut un service de qualité.

Là aussi c’est une évidence. Si tu veux vendre il faut du service. Cela veut dire conseiller les gens, leur offrir plusieurs moyens de paiement, leur permettre de faire des retours facilement… Enfin tout ce qui va donner envie aux gens d’acheter et d’en parler à leurs amis, pour ceux qui ont des amis, voire même de revenir.
Tu remarqueras qu’une fois de plus, il n’y a pas de différence fondamentale entre en ligne ou pas. Et on en parle ni de logiciel, ni de technique.
Donc jusque là, on a vu ce qui était strictement identique avec une boutique en ligne et une boutique qui n’est pas en ligne.
1 : La visibilité. Faire en sorte que les gens trouvent ta boutique.
2 : L’attractivité. Faire en sorte que les gens aient envie de rentrer dans ta boutique.
3 : L’incitation. Les inciter à franchir le pas.
Et 4 : L’attention. Etre attentionné avec tes clients et leur proposer un service de qualité.

Et maintenant on arrive sur le truc qui fait la différence le truc qui change tout, et ce truc, ce sont les données !
Avec une boutique en ligne tu as des tonnes de données que tu n’auras jamais la chance d’avoir dans une boutique dans la rue. Tu sais d’où viennent les gens qui entrent dans ta boutique, combien de temps ils restent dans ta boutique et ce qu’ils regardent. Et puis il y a toutes ces données qu’ils te donnent quand ils font un achat. Leur nom, leur adresse, leur mail, leur numéro de téléphone. Tu sais la fréquence à laquelle ils viennent dans ta boutique et le panier moyen. Tu sais aussi les produits qu’ils ont regardé mais qu’ils n’ont pas acheté. C’est du délire tout ce que tu sais sur eux.
Et lorsque tu n’es pas dans le cadre d’une boutique en ligne, ces données sont super durs à avoir, voire même quasiment impossibles dans la plupart des cas. Les données pour une boutique en ligne c’est un tas d’or. C’est ça qui va te permettre de gagner beaucoup d’argent. Et attention, pas en vendant ses données, car vendre ses données, c’est Mal !
Si tu n’es pas convaincu que les données c’est ce qui fait la différence entre une entreprise qui marche et une entreprise qui marche pas, demande toi de quoi vivent les GAFAs. ils vendent pas des slips !
Dans la prochaine vidéo, on va voir quelles sont les données que tu peux exploiter pour gagner beaucoup plus d’argent. Et je ne parle ps d’envoyer des newsletters à partir des emails que tu as récupéré. On est sur une chaîne Youtube sérieuse ici monsieur !
Mais avant d’aller voir cette fabuleuse vidéo, je te conseille de t’abonner à cette chaîne et de cliquer sur la petite cloche pour être averti des dernières nouveautés. Et d’envoyer le lien de cette vidéo à tous tes amis en leur disant « Mais comment ça ? Vous n’êtes pas abonnés à la chaîne BusinesswidgTV ? C’est une honte ! »
Car rappelle toi, la transformation numérique c’est ici, et je peux t’aider.